• INDOCHINE , NOUS N'IRONS PAS...MAIS LES AURES !

            Aprés coup nous apprenons que nous venons de passer le col de Bes-Bes mais comme nous n'avons pas de carte les plus curieux ne sont pas satisfaits et les autres pense seulement a leurs épaules meurtries . Nous abordons avec inquiétude une zone aride , pire que le camp Péhau mais miracle nous apercevons au fond des arbres....... non des arbustes . Le terrain est loin il me semble de toute habitation ou activité humaine .
            C'est du sable comme un plage mais en hauteur , comme une dune avec une maigre végétation . En avançant  nous découvrons des arbustes qui ressemblent au fameux "chêne vert " . Si jamais nous avons un coup de vent le scout que je suis redoute l'envol des tentes dans un tel terrain .  
           Mais c'est presque des vacances tout en apprenant la guerre moderne et ses traitrises . Nous apprenons aussi a monter la garde en essayant de voir sans être vu . Ils se prennent déjà pour des guerriers ces petits jeunots . Des bleus comme disent les anciens. Le casque lourd n'est pas sur mesure mais le PM38 est vrai , a part qu'il ne tuerai pas une vache dans un couloir .Ce pistolet-mitrailleur a tendance a "arroser" et a s'enrayer facilement et avec le sable n'en parlons pas .

           Les jours passent et nous entendons sur un poste TSF que l'Indochine c'est finie .... suite a la chute de Dien Bien Phu .
            Nous étions en préparation pour l'Indo , nous n'irons pas !
    Au camp de nulle part , la vie continue , ponctuée par les largages de matériels mais surtout de "bouffe" et

    de liquide .

    Pour l'encadrement la détente c'est le jeu de boules . Nos sergents sont au boulot !
            Mais pour nous aussi il y a  la détente de la plage sauvage proche . 

                Mais tout a une fin et il nous faut bien redescendre vers la civilisation et son sport ....... le fameux "Parcours du combattant" du camp Péhau . Nous avons entendu dire qu'il est le plus dur d'Afrique du nord . La première fois les gradés nous le font , "respirer" seulement , mais il va bien falloir s'en servir comme des grands .

                Ce qui est impressionnant c'est de voir les ambulances se poster le long de ce parcours de fous . Sans le sac et sans armes je trouve cela super cool car les scouts ont l'habitude des parcours d'obstacles avec pont de singes etc .... J'aime beaucoup le "rail" qui est dit-on la terreur des bleus . C'est un rail de chemin de fer avec ses traverses ,dressé verticalement au dessus d'une fosse de réception ..... avec un peu de sable . La bonne technique qui fait balancer le corps au dessus de la plus haute traverse vous positionne idéalement pour lâcher cette traverse et tomber quelques mètres plus bas . Une bonne flexion des genoux a l'arrivé et vous   ressortez sans problème de ce "piège" .

             C'est vrai qu'avec le sac et l'arme le mouvement doit -être parfait sous peine de rester "comme un con" dit le moniteur , accroché dans toute les positions possibles plus le stress en voyant les infirmiers se rapprocher .

             il y a d'autres obstacles qui sont difficiles par ce que je suis petit . Ce parcours est dur , très dur mais pas infaisable mais c'est la terreur pour beaucoup . Les petits sont remarquablement plus agiles tout en souffrant de leur petite taille pour franchir les murs . De toute façon , en principe tous seront para mais la "terreur" de certains face a toute nouvelle  "plaisanterie" des gradés me laisse sceptique .
            C'est le cas pour les rudiments d'apprentissage du déminage le sergent instructeur nous présente quelques mines toute simples , sans piége véritable , légèrement enfouies dans le sable . Nous explique la technique pour annihiler ces mauvaises bêtes et nous le démontre . Il précise qu'elles sont vraies et que toute erreur amènera un explosion . Personne ne se bat pour être au premier rang .

              Notre boureau dit nos appeler par ordre alphabétique........

    ... Apparemment il n'y a pas de nom  commençant par A et du coup il m'appelle . Je suis transi de peur et je serre les fesses et comme me dit un copain pied-noir "une olive ,un litre d'huile" . Puis mon cerveau se retrousse les manches et réfléchit a vive allure . L'armée française n'est tout même pas assez con pour risquer de tuer ses nouvelles recrues !

            Je fais tout ce que nous a dit l'instructeur et quelques temps apres je me releve avec un sourire de satisfaction , mine désamorcée . Le Sergent me regarde avec un sourire bizarre et me félicite . C'est ce jour là qu'est née entre nous une certaine complicité . Par contre je n'ai jamais su si elles étaient véritables ou pas ces fameuses mines . Il n'a jamais voulu répondre a ma question .

    je n'ai pratiquement aucune photo de cette période ....disparues ....volées labas.....je ne saisplus........

    A demain ...peut-être

    « MON COUTEAU DIT DE CHASSE.....PAS VRAIMENT !SEPTEMBRE 1954 , HUIT JOURS DANS LE COMA , HOPITAL ET FIN DES CLASSES ....POUR MOI ! »

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    1
    Lundi 2 Avril 2012 à 18:51

    je regrette que Chirac ait supprimé le service militaire.

    je n' ai jamais oublié cette période où la solidarité de la chambrée réchauffait les coeurs !

    ce qui m' avait impressionné, c' est ce lieutenent qui a fait sauter une grenade placée sur son bêret !

     bonne soirée Jean

     amitié



    2
    Lundi 2 Avril 2012 à 19:26

    Bonsoir Pierre ......et oui on en est tous là .....c'est vrai que dans la chambrée c'était un pour tous et tous pour un .

    J'espère qu'elle était a plâtre ..... la charge est faible , il n'y a que le bouchon allumeur de dangereux . j'étais devenu très a l'aise avec ces engins . Quand j'étais seul , de nuit , au T lumineux , j'avais toujours de bonnes petites quadrillées avec des allumeurs réglés court . mais celles là , n'étaient pas a plâtre

    Bonne nuit

    Jean

    3
    Lundi 2 Avril 2012 à 19:36

    Je reviens sur la suppression du service militaire ......je pense qu'il faudrait le remplacer par quelque chose de similaire ......il me semble qu'Hollande en a parlé !

    C'est vrai qu'il fréquente les Chirac et que parait-il celui -ci aurait déclaré qu'il avait fait une grosse connerie..... je le crois aussi !

    repos ...rompez les  rangs !

    salut Pierre

    4
    Mardi 3 Avril 2012 à 12:02

    Bonjour JEAN !

    Je n'ai jamais été vraiment anti-militariste, comme tout le monde, je pensait qu'on perdait son temps à faire le singe avec des branches dans le filet du casque !

    Tout compte fait, j'ai des bons souvenirs de ce temps là 69/70, c'était juste après la guerre de 1968  ( Eh ! C'est la mienne celle là ! )

    La photo de la Quille ! Devines où je suis ? En tous cas, les 44 bieres de 33cl, on les a bu aussitôt (et il y en avait un qui n'avançait pas)

    Dans l'ordre : Robert (Vendée), Alain (Maine & Loire), Moi ! et Roger (Alsace).

    Je n'ai revu que Robert (of course).

    Salut Jean !

    PS : Une musique que mon frère Pierrot aime bien !

    http://www.youtube.com/watch?v=JCpc7ch4nd4&feature=fvst

    5
    Mardi 3 Avril 2012 à 15:30

    Merci pour cette chanson .....mon Algérie c'est aussi cela , unecertaine joie de vivre .....ha crois moi ils ne voulaient pas tous se débarasser des Français car beaucoup d'entre eux se sentaient aussi Français , ont aimé la france , se sont battus a nos cotés ......qu'on-t-ils gagnés .....avec le GIA , même pas la liberté , pour les femmes l'Algérie d'aujourd'hui c'est le retour en esclavage ....

    Bah mes cochons vous deviez être beaux après toute cette bière....

    Si tu veux on en reparlera du service militaire ...

    Salut Rémy

    6
    MagalieMSGA
    Jeudi 5 Avril 2012 à 08:00

    Coucou Jean


    Encore un beau moment sur ton écrit, celà me rappelle un peu les souvenirs de mon père... Et puis on sent l'émotion sur tes lignes et j'aime beaucoup, c'est du vrai et du sincère...


    La parcours du combattant comme tu le décris est impressionnant, fausses ou vraies mines, l'horreur de ne pas savoir...


    Moi aussi je suis pour le service militaire...


    Merci pour ce billet que tu nous offres, moi j'adore..


    Une jolie journée pour toi, chez nous celà pluviote...


    Bises...


    Magalie


     


     

    7
    trublion
    Jeudi 5 Avril 2012 à 12:09

    en principe, si la gelée ne dépasse pas les moins 5, et surtout ne dure pas, les fruitiers ne risquent rien !

    Mais pour être sur, il te faut attendre un peu, pour voir si, une fois la fleur disparue, elle a bien été  remplacé par un  tout petit noyau

    le pire pourrait être à venir, avec la lune rousse, et les saints de glace.

    Lune rousse, parce que les feuilles prennent  une teinte roussie, brûlées, par le gel

     bonne  journée

     amitié

    8
    Vendredi 6 Avril 2012 à 09:43

    Merci Pierre.....me voila en principe un peu rassuré car nous n'avons que deuxjours a moins 1 ou 2 ...et seulement pendant deux jours.

    Bonne journée

    amicalement

    Jean



    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :