•       Les filles de la Résidence sont des anges…….bien entendu …..comme je ne sais jamais dire du mal des femmes…avec ce qui m’est arrivé je ne pouvais que m’exprimer ainsi .
         Ce matin, un de mes petits appareils auditifs chute a coté de mon bureau . Pour ramasser les objets au sol comme je en peux plus me baisser sans risquer la chute, j’ai une espèce de longue pince . C’est pratique , très souple, je peux même l’utiliser pour un bouton, un petite pile ou un timbre-poste . Mais ce matin, ne l’ayant pas remise a sa place , sans réfléchir , j’ai voulu faire ce ramassage en souplesse . Je n’ai rien vu venir sauf que mon nez a heurté violemment le sol…..un peu assommé mais surtout une fontaine de sang….qui se répandait sur le sol….en une petite mare…bah oui mon sang est beau et sain !
         Alors comme dans les films de cow.boys , les braves gens appellent la cavalerie moi j’ai appelé la « Securit-girl-Domitys » une de ces charmantes jeunes femmes qui prennent soin de nous, jour et nuit .
        J’avais peur qu’elle défaille devant la mare de sang…..point du tout, regard professionnel, rapide sortie du matériel de secours du grand sac rouge et geste après geste, pansement en place , le sang ne coulait plus.
    Et a ce moment là je me suis « remercier » d’avoir pris la décision de rentrer dans une Résidence -Service .
        Réfléchissez deux minutes , vous qui n’êtes plus un jeune homme ou une gente damoiselle et dont l’équilibre est parfois aléatoire, qu’auriez vous fait ? Déjà nos maisons, nos appartements , étaient trop grand pour vieux devenus. Mais surtout , tout était pensé pour des gens normaux, alors que beaucoup d’entre nous sont , au mieux, abonnés a la canne ou poussent leur misère devant eux…….
         Mais au restaurant le saignement a repris fort …par chance la salle du restaurant, a deux pas de l’ascenseur, j’ai pu rapidement me réfugier dans mon appartement ……et sur les conseils de nos charmantes réceptionnistes j’ai appelé le Samu .
      La doctoresse du Samu avec une grande gentillesse m’a demandé d’appuyé fortement sur l’endroit de la plaie pendant quelques minutes……et de la rappeler pour le résultat .
              J’y croyais a peine……et pourtant cela ne saignais plus.
     

        Je l’ai rappelé, et comme le matin avec ma secouriste nous avions bien nettoyé et désinfecté la plaie,la docteresse m’a indiqué qu’un pansement était inutile sauf pour protéger si j’avais peur…..de moi ! Alors j'ai préféré protéger !

          Dans mon ancien domicile, avec des escaliers partout, cela aurait pu m’arriver loin du téléphone. Je n’avais pas toujours mon portable dans la poche . Et les pavillons ne se touchent pas dans ce qui était ma rue…..alors l’appel des voisins , faut pas trop y compter.

    Vous voyez a quoi sert une Résidence-Service ?

    Très rapidement j’ai su que j’étais chez moi, ici, dans mon appartement .

    Salut les filles, vous êtes des anges….et les garçons de l’équipe sont super -sympas !


    17 commentaires
  • AMOUR DE JEUNESSE…..?
           J’en connais au moins deux qui diraient il va encore nous parler d’amour…….vous avez raison mes chéries…..mais quand on a quinze ans, on aime tout et pas seulement les filles…..mais rassurez vous, je n’étais pas et je ne le serais jamais…..a voile et a vapeur !
           Non, simplement j’aimais le foot-ball et j’étais supporter d’une des grandes équipes de l’époque , ou le nom des joueurs sonnaient bon leur région…..le Nord……Le Lille Olympique Sporting Club .
           Ce bon vieux LOSC est toujours là……c’était tout de suite après la guerre et les clubs de Foot n’allaient pas chercher leurs vedettes surpayées au sommet du Kilimandjaro ou au fond de l’Ouganda . Mais ils sentaient le charbon de leurs pères venus de Pologne pour l’extraire……je me souviens surtout de Temposky…..mais j’avais une admiration sans borne pour un gars bien de chez nous , cet extra-ordinaire avant centre qu’était Baratte……
           Nous montions dans « ch’nord » au stade Henri-Joris , ou mon père pouvait sans risque prendre parti, au milieu des supporters du Losc, pour l’ennemi juré , le RCP , le Racing parisien .
     

    La folie n’avait pas encore gagné les stades, nous respections, les joueurs ……et chose impossible aujourd’hui, nous partagions les sandwichs et les boissons avec les Lillos …..

    Oui nous respections l’adversaire……..

    Devant les hurlements sauvages, les pétards et autres idioties……j’ai fuit les stades…..
    Mais depuis que je suis a la Résidence j’ai retrouvé l’amour du Foot car je coupe le son pour ne voir que le jeu ……je suis toujours supporter du Losc mais j’admire la beauté du jeu du PSG .

    Voila un amour de jeunesse retrouvé……pour égayer ….mes soirées .

     


    7 commentaires
  •        Question atroce qui taraude bien des retraités même dans ces Résidences-service ou tout est possible .
    Petits appartements douillets, bar, piscine, salon de beauté , etc…..tout est fait et pensé pour le bien-être de ces privilégiés…..qui devraient être heureux….dans une vie sans nuage !
           Et pourtant, ils ou elles, ne le sont pas car, veufs ou veuves, ils vivent dans le passé….ils ou elles n’ont pas compris …ne veulent pas comprendre que la vie a écrit le mot fin sur leur amour…….la résurrection c’est une invention de l’église .
          Ils et elles sont maintenant seuls et seules, devant la vie , devant la mort .
     

          Et je regarde ces femmes qui se trainent, de fauteuil en fauteuil , du salon au restaurant , promène le toutou……elles ont remplacé leurs amours par un chien !
    Elles ne voient plus que des hommes les regardent…..même si elles s’en aperçoivent, elles sont formatées par l’église, par les usages et les bonnes manières ….elles ne voient plus ces regards…..une veuve ne baise plus madame….le mot vous choque ?
            Mais tous et toutes ont oubliés que même si faire l’amour est devenu presque impossible a beaucoup d’hommes agés…..il reste le meilleur pour un vieux couple …. la tendresse.
           Oui ma belle ,la tendresse, cette tête qui s’appuie tendrement sur ton épaule, cette main câline qui se pose sur ta cuisse et glisse sur son velours…cette bouche qui se glisse dans ton cou….pas de geste violent la tendresse n’est que douceur .
          N’ai pas peur toi ma belle, tu verras il te fera vibrer en s’occupant tendrement de tes fraises des bois et d’un petit coquin tout rose .

             Oui mais voila personne n’ose , personne ne veut faire le premier pas, le monsieur du troisieme a peur qu’on le prenne pour un « cavaleur » et la dame du deuxieme pour une « fille facile »……c’est vrai que les échos des conversations de groupe de vieilles « sans-joie » (des mal baisées disait ma grand-mère) n’incite pas les hommes a se rapprocher des femmes…..Même au restaurant de la Résidence, il y a des tables de femmes et des tables d’hommes…..mais on s’aperçoit bien vite que les plus animées sont les tables mixtes…..
             Toujours au restaurant on remarque vite la tendresse des vieux couples qui ont eu la chance de pouvoir rester ensemble avec l’aide de la Résidence-service . Toutefois, chaque vis a vis n’en est pas pour autant un couple, c’est le hasard des places disponibles, qui permettent d’échanger quelques mots avec une personne du sexe opposé , simplement, sans aucune suite dans les relations.
           Alors comment faire pour qu’un couple se forme , comment faire pour que cette dame se laisse approcher et comprenne que ses seins ont encore du charme pour le vieux qui peut plus….il aimerait sans doute la caresser tendrement….
            Il n’y a aucune vulgarité dans cette recherche du bonheur…..oui encore un peu de bonheur avant de partir pour le cimetière des éléphants .

    PEUT-ON ENCORE AIMER A PLUS DE 80 ANS......

     

     

     


    12 commentaires
  •  Pas envie d'écrire , seulement regarder la vie autour de moi......

    Tiens les vieilles "bigotes" ,comme disait mon grand-père reviennent de l'église et les pépés refond le monde autour d'un petit muscadet que notre bon curé aimerait bien comme vin de messe.....bah oui celui fournit par l'Évêché n'est pas si bon !

    La bas, sur la route, les semi-remorques crachent leurs escadrilles de pigeons .Des "monsieur pigeon" qui vont bien vite aller retrouver leur pigeonnier , surtout leur "femme" dans le Nord. Leur sens de l'orientation est fait d'amour .

    L'amour c'est plus fort que tout .

    Faites l'amour, pas la guerre

    Bon Dimanche

    LE SOLEIL NE M'INCITE PAS A ÉCRIRE.....

    Mes grand-parents, du coté de ma mère


    20 commentaires
  • BREAK !!!......un peu d'humour ....

    je ne sais pas d'ou me viens cette photo.....mais elle m'a bien fait rire !

    cherchez pourquoi !

    Je vous embrasse, a demain ...

    Jean

     


    15 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique