•  Pas envie d'écrire , seulement regarder la vie autour de moi......

    Tiens les vieilles "bigotes" ,comme disait mon grand-père reviennent de l'église et les pépés refond le monde autour d'un petit muscadet que notre bon curé aimerait bien comme vin de messe.....bah oui celui fournit par l'Évêché n'est pas si bon !

    La bas, sur la route, les semi-remorques crachent leurs escadrilles de pigeons .Des "monsieur pigeon" qui vont bien vite aller retrouver leur pigeonnier , surtout leur "femme" dans le Nord. Leur sens de l'orientation est fait d'amour .

    L'amour c'est plus fort que tout .

    Faites l'amour, pas la guerre

    Bon Dimanche

    LE SOLEIL NE M'INCITE PAS A ÉCRIRE.....

    Mes grand-parents, du coté de ma mère


    1 commentaire
  • BREAK !!!......un peu d'humour ....

    je ne sais pas d'ou me viens cette photo.....mais elle m'a bien fait rire !

    cherchez pourquoi !

    Je vous embrasse, a demain ...

    Jean

     


    16 commentaires
  • Cette photo est une des interrogations de Condé .
    Nous ne savons pas ce qu’il y a dans cette partie totalement bouleversé par les obus allemands. Voir un autre fort pour répondre n’apporterait pas une vérité absolue car j’ai découvert de grosses différences d’un fort a l’autre . Révision de son plan par l’architecte ou intervention du responsable militaire local ? …. je n’ai pas retrouvé d’écrits dans un sens ou dans l’autre . Cela restera un de mes désaccords avec l’ami ,découvreur du fort .

    On voit l'escarpe effondrée mais il faudrait creusé pour retrouver les bases de ce que j'y ai supposé .

     

     

    LES INTERROGATIONS DE CONDÉ.....

    ......la deuxième interrogation, en me basant sur d'autre fort, a été les chambres des officiers , tout était éffondré.....

    LES INTERROGATIONS DE CONDÉ.....

    Mais la plus grande interrogation fut un débat très chaud concernant les "Traverses-abri" dont certaines ont , a mon avis , été détruites par les obus allemands et l'environnement tellement bouleversé qu'on ne voit plus rien.

    C'est en faisant des calculs a partir d'un vieux document indiquant le nombre de canons de front que j'ai pu avoir la certitude du nombre de traverses-abri et leurs emplacements .

    Pour ne pas vous fatiguer par un texte trop long, je terminerai les dernières explications quand votre serviteur sera moins fatigué ........

    LES INTERROGATIONS DE CONDÉ.....

    ben oui c'est moi lors de ma première communion......

     


    8 commentaires
  • PREMIERES EXPLICATIONS......
    Photo du front de gorge.

    PREMIERES EXPLICATIONS......

    sur cette photo dans la partie basse, nous avons de gauche a droite:
    - chemin de ronde interieur protégé par le mur de l’escarpe
    - le fossé
    - le mur de la contre-escarpe
    - le chemin de ronde extérieur , protégé par un talutage (en vert foncé) qui permet de tirer appuyé vers l’ennemi. Par contre, si celui y pénêtre il n’est pas protégé des tirs venant du fort .

         En remontant la photo nous trouvons la caponnière double , trait noir du fossé diamant et les deux petits carrés noir des emplacements de tir des canons de fossé .           Ces canons tirent des munitions légères tuant l’ennemi sans détruire les murs . C’est un tir dit d’enfilade . Même punition pour l’ennemi par l’autre coté de la caponnière dont le tir passe sous le pont levis . Nous sommes dans le « Front de Gorge » ……

         Le corps de garde de l’entré est relié au fort par le pont levis . Le chemin d’accès est en biais pour éviter un tir direct sur la porte du fort .

        Le Front de Gorge est la partie du fort sur laquelle l’ennemi a le moins de chance d’arriver .C’est le ventre mou du fort .
       Le Front de Tête , mieux armé , est celui qui fait face a l’ennemi……dans la vision de Sérré de Rivières, son architecte .

    Il fera l'objet des prochaines explications.

    PREMIERES EXPLICATIONS......


    24 commentaires
  • FACE AU DEFI …….Apothéose

    FACE AU DEFI …….Apothéose

    Je regarde cet ensemble de bout de bois , ces escarpes , ces caponnières , ces heures de travail que je doit recouvrir de terre pour que la vue de ce fort soit parfaite……mais bien sûr ce n’est pas de la terre mais divers produits que je dois utiliser .
    Mes impératifs :
    - cette maquette doit être transportable, maniée par deux personnes , suffisamment rigide, ne doit pas être sensible a l’humidité, ne pas se fissurer, ne pas se décoller par plaque ….ne pas , ne pas , ne pas……….
    Alors a partir du plâtre de Paris , je vais faire études et mélanges, les soumettre a l’eau et a la chaleur…..a la sécheresse et a l’humidité……et me donner un mois avant de prendre mes décisions définitives, sachant que je ne pourrais plus faire marche arrière !

    FACE AU DEFI …….Apothéose 

     

     


     

     

     

     

     

     

     

    FACE AU DEFI …….Apothéose

    FACE AU DEFI …….Apothéose

     

     

     

     

     

     

     

    Ne plus pouvoir modifier quoi que ce soit avec la hantise que ce soit trop lourd…..ou trop fragile . Je n’ai aucun des matériels des professionnels qui permettent des calculer les poids des différentes couches de plâtre et leurs limites de flexibilité……je regarde mon petit fils et son regard admiratif….tant pis je fonce….. GOoooo…..c’est parti !

    FACE AU DEFI …….Apothéose 

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    FACE AU DEFI …….ApothéoseFACE AU DEFI …….Apothéose

     

     

     

     

     

     

     

     

    FACE AU DEFI …….Apothéose

     

    Demain j'ajouterai un texte explicatif pour chaque photo..........


    23 commentaires



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires